BT Arise - шаблон joomla Joomla

www.aro.mg

Des pétitions circulent sur le web pour revendiquer les Iles Eparses

Les revendications et les pressions à l’encontre du gouvernement au sujet des îles éparses ne cessent d’augmenter. Des pétitions ont été lancées sur le Web pour interpeller les grandes organisations mondiales.

Le sujet des îles éparses est toujours d’actualité surtout suite à la déclaration de l’ambassadrice de France le mardi 20 Octobre. Les associations et les mouvements de lutte contre « l’accaparement de nos îles par la France » sont nés ici et là et commencent à se regrouper pour ne former qu’un. Par exemple, lundi prochain, un rassemblement aura lieu avec le grand public mais aussi des politiciens et des députés. 

Jeudi dernier le Ministre Rivo Rakotovao a évoqué les actions entreprises par l’Etat comme la délimitation du territoire maritime malgache par des techniciens de haut niveau. Il n’a pas oublié de préciser que la discussion sur la question revient aux deux Chef d’Etat.

Les internautes évoquent leurs idées et leurs positions via les sites web et les pages sociaux. Les pages Facebook portant sur les îles éparses comptent jusqu’à plus de 8000 abonnés et se partagent quotidiennement les actualités sur ce sujet. 

Dernièrement des pétitions pour demander la restitution des îles éparses au peuple Malagasy ont été créées par des internautes, par exemple sur le site avaaz.org ouchange.org. 

Ces pétitions comptabilisent jusqu’à ce jour plus de 500 et 8000 signés par des Malgaches mais aussi des étrangers qui se disent ralliées à la cause. Ces signatures sont adressées au chef de l’Etat Malagasy, à l’Union Européenne et la 70è Assemblée Générale des Nations Unies. Elles demandent à ces institutions de condamner fermement et officiellement la France pour que l’île Europa, Bassas da India, l’île Juan de Nova, les îles Glorieuses, et l’île Tromelin reviennent pleinement à Madagascar. 

I.Joviane

 

Lu 183556 fois